lundi 26 mars 2007

CHANT ET HARPE à CHOLET

Espace St Louis à Cholet

27 AVRIL 2007
20h30
Chant et Harpe

ANJA LINDER


Née en 1975 à Strasbourg, Anja Linder commence la harpe avec Pierre-Michel Vigneau au conservatoire national de Strasbourg où elle obtiendra un premier prix de harpe et de musique de chambre.
Son interêt pour les Arts l’amènera à poursuivre des études littéraires.
Titulaire d’une licence de lettres modernes, elle fera par la suite des rencontres avec Marie-Claire Jamet et Marielle Nordmann qui seront déterminantes dans le choix de sa carrière.

Avec la soprane Nathalie Gaudefroy, elle remporte le premier prix au concours international de musique de chambre d’Arles en 1999 et le prix de la mélodie au forum musical de Normandie l’année suivante. Dès lors, leur duo est invité à se produire aux journées de la harpe à Arles, au festival de Gargilesse, au M.A.C de Nice pour l’association international des harpistes, aux Dominicains de Guebwiller, au festival Musica …

En juin 2001, leur spectacle sur les Fables de La Fontaine sera retenu par les Jeunesses Musicales de France pour une tournée sur deux ans.
Anja Linder a suivi les master-class de Marielle Nordmann, Marie-Claire Jamet, Christian Lardé, Jean Mouillère, Bernard Ringeissen et Geneviève Letang.

A la suite d’un tragique accident en juillet 2001, devenue paraplégique, elle se trouve dans l’incapacité de rejouer de son instrument.
En novembre 2004, Jean-Marie Panterne, alors directeur de l’Intrumentarium-Salvi, lui propose un projet de harpe automatique.
Deux ans plus tard naîtra l’actuelle harpe « électro-pneumatique » conçue et réalisée par Marc Lamoureux.

Ce projet a été soutenu et financé par l’instrumentarium, Electro-help, l’Académie musicale de Villecroze et la fondation Natexis dont Anja Linder est lauréate.


Nathalie Gaudefroy
15, place Broglie
F- 67000 Strasbourg
Tél. : 0033( 0)675998355 / 0033(0)388324780
Née le 17 mars 1975
E-mail : nathaliegaudefroy@free.fr

Web-site : www.nathaliegaudefroy.com







Nathalie Gaudefroy, soprano, commence ses études musicales par le violon et le piano au conservatoire de Strasbourg.
Puis elle y étudie le chant auprès d’Elisabeth Dillenschneider et terminera son cursus par une médaille d’or à l’unanimité ainsi qu’un prix d’excellence en musique de chambre.
Premier prix de mélodie, elle remporte aussi un deuxième prix d’art lyrique et le prix de l’orchestre aux « Symphonies d’Automne » en 2003.
En 2005, elle obtient le premier prix de mélodie et un prix d’opéra au 17ème Concours International de Chant de Marmande. Ainsi que le prix de chant et le prix du duo avec Eildert Beeftink récompensé par le prix de piano à l’unanimité, au 3ème Concours International Lili et Nadia Boulanger à Paris.
Elle se perfectionne sous la direction de Udo Reinemann d’abord à Metz puis dans sa « Lied-Classe » au Conservatoire d’Amsterdam, et suit les masters classes de Sarah Walker, Konrad Richter, Helmut Deutsch, Rudolf Jansen, Edith Wiens et Gundula Janowitz.
Elle donne de nombreux récitals avec notamment Eildert Beeftink et Jean-Marie Panterne au piano et crée le duo Arfana, avec Anja Linder à la harpe, avec lequel elle remporte le premier prix au Concours International de Musique de Chambre à Arles. Elle se produit également en formation trio, « Les jouets du vent », avec Marc Baumann à l’orgue et Jean-Christophe Mentzer à la trompette.
Avec l’Atelier du XXème siècle elle chante des œuvres contemporaines pour le festival Boulez, « Improvisations sur Mallarmé », « Sur le qui vive » d’Henri Pousseur.
Elle interprète aussi « Le Pierrot Lunaire » de A.Schoenberg, ainsi que des œuvres de G.Aperghis, d’A.Webern, de P.Dusapin et de P.Glass.
On a pu l’entendre à L’Opéra National du Rhin dans la Reine Denise des Aventures du Roi Pausoles d’A.Honegger, dans le rôle de Musetta dans La Bohème de Puccini aux Jardins du Sénat à Paris, au Parc de Sceaux et en Belgique (dir. François-Xavier Roth), dans un opéra pour enfants autour de contes persans de Iradj Sahbaï. En 2006, à l’opéra de Metz elle interprète le rôle de Cécile Volanges , « Les Liaisons Dangereuses » de C.Prey.
Dans un très large répertoire d’oratorios Nathalie Gaudefroy s’est produite notamment à la Cathédrale de Lausanne dans la Messe en si de JS Bach, le Stabat Mater de A.Dvoràk, le Messie de Handel, à la Cathédrale de Strasbourg où elle participe à l’enregistrement de deux CD ainsi qu’à Genève et Montreux pour Les Passions selon St Jean et St Matthieu de JS Bach. A Innsbruck, « Der Tod Jesu » de Graun, dirigé par B.Sieberer.
Elle chante la Messe en ut mineur de WA Mozart au Théâtre d’Avignon, en Touraine, le Stabat Mater et Die Schöpfung de J.Haydn ainsi que le Requiem de Gounod, Davide Penitente de WA Mozart.
Elle s’est produite à l’Arsenal à Metz, au Rudolfinum de Prague, au Kultur-Kasino de Bern, au Concertgebow à Amsterdam où on l’entend aux côtés de U.Reinemann, C. Stotijn et R.Tritschler dans les Liebeslieder Walzer de J.Brahms. Les « Sieben frühe Lieder » d’A.Berg, accompagnée par Marie-Josèphe Jude au théâtre de Poitiers,.
Aux côtés de Steve Davislim et Peter Mikulas à l’Auditorium National de Musique de Madrid ainsi qu’au Baluarte de Pamplona dans Die Jahreszeiten de J.Haydn.
Elle chante avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg dirigé par Peter Schneider, l’Orchestre Albert Schweitzer et l’Orchestre Symphonique National Tchèque dirigés par Theodor Guschlbauer, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre Poitou-Charentes dirigé par Jean Deroyer( 14ème symphonie de D. Chostakovitch).
Elle a été invitée par plusieurs festivals en France et à l’étranger : Festival de Musique et Musica de Strasbourg, « Rencontres Musicales » à Mittelbergheim, Festival de Gargilesse, Festival Wratislavia Cantans (Wroclaw, Pologne), Festival International d’Automne de Prague, Opern-Akademie de Baden-Baden (Allemagne), Festival de l’Epau, Festival Boulez à St Etienne, Festival « Les Heures Romantiques » en Touraine.

Aucun commentaire: