vendredi 26 mars 2010

Quintette à vent "Humoresques de DVORAK"

> Aperçu
Coll. Quintette à vent

Titre(s) : Humoresques
Auteur(s) : Antonin Dvorak
Arrangement : Gérard Chenuet
Formation : Quintette [ Flûte Hautbois Clarinette Basson Cor ]
Niveau : Moyenne difficulté
Partition principale : 36 pages
Parties séparées : 5 (57 pages) [--]
Format : 23x30 cm
Dépot légal : Mars 2010
Cotage : AEM-69
Disponibilité : en stock, envoi sous 2 à 3 jours
Partition principale : 20 €
5 parties séparées : 29.25 €
Ajouter à la commande
Note de l'auteur
Les humoresques op. 101 de Dvorak, originales pour piano, ont été écrites en 1894. Elles s’inscrivent pleinement au catalogue des œuvres américaines du compositeur, aux côtés de la symphonie du Nouveau-Monde op. 95, du quatuor américain op. 96, de la suite op. 98 et de la sonatine op. 100 pour violon et piano. Comme toujours chez Dvorak, la sensibilité slave l’emporte sur l’influence américaine plus ou moins présente selon les pièces.

L’œuvre pianistique de Dvorak ne s’est jamais véritablement imposée dans les récitals des virtuoses. Cependant, on peut lui reconnaître des qualités symphoniques que le compositeur lui-même a révélées en orchestrant la suite op. 98. L’Humoresque n° 7 a fait l’objet de tant de transcriptions qu’elle a quelque peu occulté la beauté des autres Humoresques. La transcription présente de l’intégralité des Humoresques a été réalisée dans le but de donner au quintette à vent, conçu comme un orchestre miniature, un ensemble de pièces qui, par sa densité musicale, assurera une partie de concert.

Toutes les pièces ont été conservées dans leur ton original. Ceci conduit à l’utilisation alternée de la clarinette en SI bémol et de la clarinette en LA. Afin de faire entendre les phrases dans les timbres les plus appropriés, le hautboïste jouera les Humoresques n° 1 et n° 7 avec le cor anglais. Cet instrument est d’ailleurs fort adapté à l’univers sonore et poétique de Dvorak. Il suffit de penser au mouvement lent de la symphonie du Nouveau-Monde. Pour les quintettes qui ne disposeraient pas d’un cor anglais ou d’une clarinette en LA, il reste la possibilité de faire un choix dans ces huit Humoresques, et malgré tout, de donner un bel ensemble de pièces du musicien tchèque.
Les Humoresques op. 101 de Dvorak, originales pour piano, ont été écrites en 1894. Elles s’inscrivent pleinement au catalogue des œuvres américaines du compositeur, aux côtés de la symphonie du Nouveau-Monde op. 95, du quatuor américain op. 96, de la suite op. 98 et de la sonatine op. 100 pour violon et piano. Comme toujours chez Dvorak, la sensibilité slave l’emporte sur l’influence américaine plus ou moins présente selon les pièces.

L’œuvre pianistique de Dvorak ne s’est jamais véritablement imposée dans les récitals des virtuoses. Cependant, on peut lui reconnaître des qualités symphoniques que le compositeur lui-même a révélées en orchestrant la suite op. 98. L’Humoresque n° 7 a fait l’objet de tant de transcriptions qu’elle a quelque peu occulté la beauté des autres Humoresques. La transcription présente de l’intégralité des Humoresques a été réalisée dans le but de donner au quintette à vent, conçu comme un orchestre miniature, un ensemble de pièces qui, par sa densité musicale, assurera une partie de concert.

Toutes les pièces ont été conservées dans leur ton original. Ceci conduit à l’utilisation alternée de la clarinette en SI bémol et de la clarinette en LA. Afin de faire entendre les phrases dans les timbres les plus appropriés, le hautboïste jouera les Humoresques n° 1 et n° 7 avec le cor anglais. Cet instrument est d’ailleurs fort adapté à l’univers sonore et poétique de Dvorak. Il suffit de penser au mouvement lent de la symphonie du Nouveau-Monde. Pour les quintettes qui ne disposeraient pas d’un cor anglais ou d’une clarinette en LA, il reste la possibilité de faire un choix dans ces huit Humoresques, et malgré tout, de donner un bel ensemble de pièces du musicien tchèque.

jeudi 25 mars 2010

Quatuor de harpes

25 juin 2010
21h
Les sables d'Olonnes

Concerts Hautbois et Harpe

Véronique et Gérard Chenuet

dimanche 4 juillet
Eglise de Morannes (49)
16:00

dimanche 11 juillet
Eglise de Bersac (87)
17:00

dimanche 1 août
ST Jean de Narosse (21590 Santenay)
17:00